Internet des Objets et Industrie

Concentration

Depuis plusieurs mois, il ne se passe pas une semaine sans une annonce autour des IoTs, que ce soit dans le domaine des gadgets, des applications d’entreprise ou bien encore de l’industrie.
Je ne vous ferais pas l’historique tant les sources de qualité sont nombreuses et facilement accessibles grâce à notre ami commun, Google.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est plutôt les annonces qui concernent directement le secteur de l’industrie…

Vous avez du lire que KEPWARE a été racheté par PTC, si non, lire ici http://www.ptc.com/news/2015/ptc-to-acquire-kepware. Selon PTC, c’est pour épauler sa stratégie des IIoT et plus particulièrement compléter son offre ThingWorx®. Société qui elle même avait été rachetée en 2014 par PTC (http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-ptc-cible-l-internet-des-objets-en-rachetant-thingworx-56243.html).

D’ailleurs, vous remarquerez que l’on parle de PTC et ThingWorx® sur des sites liés à l’informatique, mais point de Kepware. C’est un signe intéressant de rapprochement des deux mondes et de fusion des technologies, le chantre même des IoTs, c’est-à-dire l’ubiquité et l’utilisation des standards.

Ce qui me gène dans ces consolidations (et il y en aura beaucoup d’autres à venir dans les prochains mois, je vous l’affirme), c’est la perte d’indépendance pour les utilisateurs et la main mise des grands opérateurs des solutions en end-to-end !
Notre futur dans l’atelier va-t-il se limiter à Siemens, Schneider, GE (voir le rapprochement GE/PTC sur les IoTs justement), Rockwell ? J’ose espérer que non et que la clairvoyance des clients jouera un rôle dans cet échiquier.

Ignition et les IoT pour l’industrie (IIOT)

Pour ma part, je vous annonce qu’Ignition jouera également son rôle en tant que solution agile pour les IoTs avec des annonces dans les prochains jours. Ce sera notre contribution pour libérer les intégrateurs et les utilisateurs du joug de ces immenses entreprises qui usent de leur monopole.

Pour anticiper un peu les choses, voici un petit rappel de ce que l’on peut déjà faire avec Ignition dans le domaine des objets internet communicants grâce aux web services, qui sont finalement une des composantes des IoTs :

Ignition : ONE PLATFORM, UNLIMITED POSSIBILITES

Comme vous avez pu le voir, le module pour les IOT d’Ignition repose sur le protocole MQTT.

Pour la petite anecdote, ce nouveau module que nous vous présenterons fin février a été développé par Arlen Nipper, ni plus ni moins que le coauteur du protocole MQTT (regardez sa présentation TED : https://www.youtube.com/watch?v=qA1Nt_0XomY).

En septembre dernier, j’ai rencontré Arlen lors de la Ignition Community Conference à Folsom, CA. Il a fait une présentation incroyable du potentiel de MQTT associé à la plateforme Ignition.

Arlen Nipper (Cirrus Link/MQTT)

Arlen a confessé être très impressionné par Ignition. Que le créateur du protocole MQTT choisisse Ignition pour construire sa propre solution, cela est la meilleure traduction de la solidité et de la souplesse de la plateforme.

Définitivement, Ignition, c’est ONE PLATFORM, UNLIMITED POSSIBILITES.

Send this to a friend